L’identification grâce aux comics

Le festival d’Angoulême a récompensé cette année Miss Marvel qui obtient le prix de la meilleure série.
G. willow Wilson la scénariste a créé un personnage inédit dans l’univers Marvel, une jeune ado de confession musulmane Kamala Khan née dans une famille pakistanaise vivant dans le New Jersey.
Avec cette série de comics, on suit les aventures de Kamala qui se découvre des pouvoirs, devient une super-héroïne comme celles qu’elle admirait.
Elle se trouve confrontée aux classiques problèmes de l’adolescence, il est question aussi de son intégration dans la société américaine et l’éditrice Sana Amanat à l’origine de ce projet souhaitait vraiment un personnage dans lequel des adolescents peuvent se retrouver :

““J’ai deux filles d’origine égyptienne. Quand je les vois, je sais qu’elles vont devoir affronter les mêmes problèmes auxquels Kamala Khan fait et devra faire face. D’où viennent-elles ? Quelles sont leurs origines ? Quelle est leur place dans la société ?””

A noter aussi, l’initiative de Jide Martins qui a lancé Comic Republic, avec des héros que l’on pourrait transposer en African Avengers http://www.lemonde.fr/…/des-super-heros-100-africains_48516…

Les comics ont été pour moi une grande source d’inspiration, un refuge et pour beaucoup, ces histoires font écho à une histoire personnelle.

Qu’en pensez-vous ?
N’y a t-il pas un manque d’identification pour beaucoup de jeunes que ce soit au cinéma, à la télévision ou dans les livres ?
Ce genre de personnages est-il important ?
http://www.paninicomics.fr/web/guest/news?id=89880Couv_236778